5 minutes de démocratie : notre système de vote ne fonctionne plus

Un peu dubitative face aux résultats du premier tour, je me suis rendue compte, du haut de mes 19 ans, que ça faisait quelques temps déjà que les personnes en âge de voter se retrouvent souvent bloquées au deuxième tour, votant « utile » « contre quelqu’un » en se bouchant le nez. C’est normal ?

N’oublions pas l’origine du mot démocratie: en grec « dêmos » signifie peuple et « kratos » le pouvoir. Donc le pouvoir par le peuple, le peuple souverain. Est-ce le cas ? Oui, puisque nous choisissons, mais c’est très pervers.  Alors… non, pas vraiment.

Je suis donc tombée sur une vidéo de Fabien Olicard, expliquant et pratiquant le mentalisme sur Youtube. Et enfin on m’a ouvert les yeux : en effet notre système de vote est ridicule mais en plus il y a des alternatives. Alors on attend quoi ?

Je vais donc vous résumer la vidéo de Fabien Olicard, mais n’hésitez pas à aller la voir ici.

Ce qui ne fonctionne pas dans le système actuel

Le vote blanc n’est pas reconnu : donc si on est d’accord avec personne, on doit voter pour le moins pire. Alors, on s’oblige à être stratégique pour qu’au deuxième tour, on ait à voter pour le plus tolérable, ce qui n’est pas franchement juste. C’est comme ça qu’apparait le vote utile.

Les petits candidats prennent des votes aux grands candidats malgré eux. N’oublions pas en plus que la notion de « petits/grands candidats » n’est définie que par les sondages.

D’un point de vue administratif totalement compréhensible, les inscriptions sur les listes électorales se font beaucoup trop tôt par rapport aux élections : les citoyens n’y pensent pas forcément, ils ne se sentent pas encore assez concernés. Donc ils oublient, et ne peuvent pas voter.
Cette année, environ des centaines de milliers de personnes n’ont pas pu voter car ils n’ont pas su s’inscrire à temps ou car ils étaient rayés des listes alors qu’ils avaient fait les démarches nécessaires. Sur cet article de Mr. Mondialisation, retrouvez des propos témoignant des nombreuses irrégularités… Vous avez compris ce que ça donne.

Enfin, devoir choisir UNE personne n’est pas représentatif de la complexité de nos opinions. Nous devons forcément nuancer. Qui est 100% d’accord avec un candidat ? Est-ce que tous les autres sont pour autant à jeter ?

Les alternatives

Le vote le plus mathématiquement parfait et logique serait de faire une élection avec un nombre de tours égal au nombre de candidats, et à chaque fois, on élimine celui qui intéresse le moins. Mais évidemment, c’est beaucoup trop long à exécuter. Cette année, ça aurait fait 11 tours, soit 3 mois d’élections. Bon.

En Irlande, on élit le président avec le vote alternatif ou le « vote préférentiel ». C’est à dire qu’on glisse dans l’urne non pas un nom mais un classement de candidat. C’est très logique aussi, celui qui est le mieux classé fini par remporter l’élection. Or, quand le nombre de candidats est réduit, on assiste au phénomène du paradoxe d’Arrow. C’est très difficile à expliquer par écrit, mais David de la chaine Science Étonnante le fait très bien ici.  En gros, un candidat qui a un trop bon classement au premier tour peu finir dernier au suivant.

Rassurez-vous, l’élection parfaite existe, et on peut la mettre en place. C’est le jugement majoritaire.

En gros, il faut donner son opinion sur chaque candidat. Sur un panel de 7 mentions, on leur en attribue chacun une, de « à rejeter » à « excellent ». On regarde quel pourcentage il a obtenu dans chacune des mentions, et quelle mention 50% des Français seraient prêt à lui attribuer. Cette dernière serait la « mention majoritaire », celui qui a la meilleure gagne.

demo 1

démo 2

Avec ce système, il n’y a pas de vote utile, de stratégie à adopter, et les petits candidats n’existent plus. Tout le monde est sur un pied d’égalité. En plus, on est obligé de s’intéresser un minimum aux programmes pour pouvoir établir une mention juste.

Alors, qu’est-ce qu’on attend pour mettre fin au tant redouté second tour ? Des solutions existent, à nous de réfléchir à comment les mettre en place pour être enfin en démocratie telle qu’on l’entend.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :